La Cour partagée


Démarche de médiation et sensibilisation autour de la notion de cour partagée. Co-conception d’ateliers pédagogiques avec les enseignant·es des écoles Maurice Macé et de la Contrie.


Avec le projet «cour partagée», les élèves de CE2 et CM2 de La Contrie ainsi que les élèves de CE1-CE2 et CE2-CM1 de l’école Maurice Macé sont ammenés à identifier les enjeux d’un espace commun pour construire une vision partagée de leur cour. A travers 4 ateliers, l’espace et les usages sont questionnés autour d’ateliers en classe et dans la cour qui alternant des temps d’observation active, de réflexion collective, d’expérimentation spatiale et de construction commune.

Véritable objet sociologique, la cour est à la fois un lieu d’activités, de découverte, de récréation, d’apprentissage, de conflits, de rassemblement, de socialisation. Pour cela, elle représente le premier «espace public» que les enfants s’approprient librement, et joue un rôle éducatif important autour des notions de partage, d’équité et d’acceptation.
Pour comprendre le fonctionnement de cet espace, aussi bien dans ses dimensions spatiales, sociales que sensibles, et en faire un véritable espace partagé, 4 ateliers ont été imaginés:

– Atelier 1: Comprendre l’espace et apprendre à représenter la cour
En dessinant de manière libre, les élèves ont pu exprimer leur vision de la cour de récréation, à partir de leur ressenti, de leurs expériences physiques et vécues du lieu.
En analysant ensemble les dessins réalisés, nous avons pu travailler sur les différents modes de représentation de l’espace (le plan, la coupe, la perspective, etc.) et commencer à identifier ce à quoi les élèves attachent de l’importance dans leur cour.
Les élèves ont ensuite appris à mesurer l’espace, aussi bien avec leur corps qu’avec des outils standardisés (mètre, double décamètre, laser) et à reporter ces mesures sur un plan.

– Atelier 2: Révéler les usages et les interactions induites
Afin de révéler les usages dans la cour, les élèves ont individuellement inscrit sur un plan les lieux dans lesquels ils et elles jouent, à quoi, et avec qui (fille ou garçon). En superposant ces cartes individuelles, cela nous donne un premier aperçu des types de jeux présents dans la cour (jeux symboliques, de motricité intense ou fine) ainsi que leur usages genrés.
Par petit groupes, les enfants racontent chacun des jeux, expliquent les règles et ce qu’ils et elles aiment, expriment leur besoin pour ces jeux ainsi que les gènes rencontrées.
Dans la cour, différents outils (craies colorées, ligne de
maçon, crayon, papier, scotch …) invitent les éléves à marquer leur jeu et ainsi rendre visible leurs pratiques de l’espace .

– Atelier 3: Comprendre les enjeux d’un espace partagé & Atelier 4: Construire ensemble une vision partagée de la cour
Les ateliers 3 et 4 initialement prévus n’ont pu être réalisés suite à la crise sanitaire de la Covid-19.
Ils avaient pour but de comprendre les enjeux d’un espace partagé et de construire ensemble une vision partagée de la cour à travers des expérimentations spatiales.


La Cour Partagée / Ecoles Maurice Macé et La Contrie, Nantes (44) / de Décembre 2019 à Juin 2020

Collectif Fil avec Mathilde Bihel / Projet d’Education Artistique Scolaire de la ville de Nantes.